En 2019, le projet de Mark Zuckerberg concernant la cryptomonnaie Diem avait beaucoup fait parler de lui. Aujourd’hui toutefois, celui-ci semble avoir complètement disparu des radars. Que s’est-il passé ? Où en est actuellement le projet ? Mark Zuckerberg pourrait-il finalement l’abandonner ?

Un silence radio depuis 2019

Initialement, il était prévu que Diem soit lancé en début 2020. Or, pour que cette nouvelle cryptomonnaie de Facebook puisse être proposée au public, elle devait d’abord obtenir l’approbation de la FINMA (le régulateur financier suisse). En attendant cette validation, son lancement a donc été reporté pour début 2021.

Rappelons alors que depuis le 18 juin 2019 (date à laquelle le livre blanc du projet de Mark Zuckerberg a été dévoilé), Facebook a revu sa copie à plusieurs reprises. Effectivement, il fallait absolument que l’entreprise rassure les institutions financières quant au fait que sa nouvelle cryptomonnaie ne représenterait aucunement une menace pour ces dernières. Pour cela, la crypto qui devait s’appeler à l’origine Libra a donc été rebaptisée Diem. Le nom du service de wallet qui devait l’accompagner a, lui aussi, été modifié en Novi.

Lire aussi : Le Diem risque de ne pas voir le jour

Toutefois, malgré les modifications apportées au projet, Diem n’a toujours pas été lancé jusqu’à présent, car les autorités suisses ne se sont pas encore prononcées. Néanmoins, d’après Facebook, le lancement devrait pouvoir se faire cette année, mais il faudra attendre un peu pour connaître la date officielle.

Les perspectives d’un projet précaire

Pour rappel, cette approbation de la FINMA n’est pas le seul obstacle auquel s’est heurté le projet Diem. Effectivement, depuis son annonce, il a déjà dû faire face à plusieurs représailles. Eh, oui ! Le fait que Facebook devienne un émetteur de monnaie a été vu d’un très mauvais œil, notamment par bon nombre de régulateurs internationaux. Cela a également suscité l’inquiétude de certains États, dont les USA. Ils n’ont donc pas tardé à saisir leur congrès, pour demander à Facebook d’interrompre au plus vite le déploiement de cette nouvelle cryptomonnaie.

« …Aujourd’hui, face aux nombreux obstacles rencontrés, le projet Diem reste en standby… »

Aujourd’hui, face aux nombreux obstacles rencontrés, le projet Diem reste en standby. Et son avenir semble désormais des plus incertains. En raison du délai d’attente jugé trop long, plusieurs de ses partenaires (Visa, Mastercard, PayPal, eBay, etc.) ont, par exemple, déjà décidé de quitter le navire.

Le comble est que Mark Zuckerberg n’ait encore rien déclaré quant à l’abandon de Diem. De quoi décourager même les participants internes du projet. À cause de ce flou, le responsable de la stratégie, celui du marketing, celui des finances et celui des produits ont tous déjà tiré leur révérence. Ce fut également de cas de Kevin Wei, le co-fondateur de Diem.

Beaucoup se demandent maintenant ce qu’il adviendra de ce projet de Mark Zuckerberg. Finira-t-il par obtenir l’approbation de la FINMA ? Seul le temps nous le dira. En tout cas, de son côté, Facebook semble toujours convaincu que cette cryptomonnaie devrait être lancée. D’ailleurs, il est fort probable qu’elle fasse tout le nécessaire afin que celle-ci devienne « une devise et une infrastructure financière mondiales simples, au service de milliards de personnes ».

Crédit Photo : "Mark Zuckerberg" by jdlasica is licensed under CC BY 2.0