Au cœur du capitalisme mondialisé, la guerre des monnaies se manifeste à plusieurs niveaux.

Tout d’abord, la guerre entre les monnaies nationales, liée à l’incomplétude du système monétaire international, et qui nécessite une mise en question de l’ère historique de la devise clé, face au défi du financement des biens communs globaux.

En second lieu, la concurrence entre les monnaies digitales privées et les monnaies souveraines, découlant de l’ambivalence intrinsèque – publique / privée – de la monnaie.

Un défi qui requiert de nouvelles régulations publiques.

Michel Aglietta, Professeur émérite, Université Paris X Nanterre, conseiller au CEPII
Odile Lakomski-Laguerre, Maîtresse de conférence, Université de Picardie
Nathalie Aufauvre, Directrice générale de la stabilité financière et des opérations, Banque de France

Modération : Dominique Plihon, Professeur émérite, Université Paris XI, Membre des Economistes Atterrés